Mot du président

Fais ta part

Gérer le douloureux héritage des violences du passé est une tâche extrêmement complexe à laquelle doit faire face tout pays sortant d’un conflit. Le Togo fait partie de ces nations qui ont décidé de tourner la page de leurs troubles sociopolitiques récurrents pour amorcer une démarche de réconciliation en profondeur. Un tel processus, quelque douloureux et pénible qu’il puisse être, se révèle nécessaire et requiert de la part de tous les citoyens et citoyennes, ici au Togo comme dans la diaspora, un engagement sincère à tourner la page. Choisis au sein de la société civile, les onze membres qui composent cette institution ont reçu la délicate mission de faire la lumière sur les violences à caractère politique qui ont émaillé notre histoire nationale de 1958 à 2005 pour proposer des mesures de réparations en faveur des victimes, faire des recommandations au sujet des auteurs présumés et enfin formuler des réformes constitutionnelles et institutionnelles susceptibles de mettre fin à l’impunité, consolider la paix sociale, l’état de droit et la réconciliation dans notre pays.... [ lire plus ]

Dernières actualités

Processus de réconciliation au Togo [Lire]

Fin de mission : Une émission spéciale TV pour la pédagogie de rapport final [Lire]

Fin de mission : La CVJR a remis son rapport final au chef de l’Etat [Lire]

Fin de mission : Remise du rapport final de la CVJR au Chef de l’Etat [Lire]

Réparations : la CVJR échange sur son programme et la fin des travaux d’une Commission [Lire]

1 2 3 4 5

La CVJR

La Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) du Togo a été créée par décret pris en Conseil des Ministres le 25 février 2009. Elle a été officiellement installée le 29 mai 2009 par le Président de la République du Togo. La CVJR est une réponse aux préoccupations de plusieurs couches sociales togolaises soucieuses de savoir quelles raisons peuvent expliquer le fait qu’autant de violences ont émaillé le développement historique du Togo, surtout en période électorale; l’installation de la CVJR répond aussi au besoin rechercher les voies et moyens susceptibles de sortir le Togo de ces cycles de violences et donner la paix du cœur aux Togolais.

Depuis leur mise en place en mai 2009, les onze membres de la CVJR issus de toutes les couches socioprofessionnelles, notamment des confessions religieuses, des organisations de défense des droits de l’homme, des organisations... [lire plus ]